CFP: Passeurs de la littérature américaine en France 1917-1967 / American Literature in France 1917)1967: the role of cultural intermediaries and mediators

Publié le 22 mai 2018 Mis à jour le 22 mai 2018
Date(s)

le 15 septembre 2018

Date de l'événement : 14-15 mars 2019
Study day date : 14-15 March, 2019

Date de dépôt de propositions : 15 septembre 2018
Paper proposition deadline : 15 September 2018

Lieu(x)
Université de Rennes 2, Rennes, France
Please scroll down for the English version

Journée d'études "Passeurs de la littérature américaine en France : 1917-1967"

(Conférenciers invités : Laurent Jeanpierre et Dominique Jeannerod)

Les propositions (résumés) seront déposées sur le site de la conférence accompagnées d’une brève notice biobibliographique : http://passeurs2019.sciencesconf.org/

Ces deux journées d’études interdisciplinaires sont consacrées à la manière dont la littérature américaine entre dans le champ de la culture en France, au cours d’une période définie par deux moments-clé de la relation franco-américaine: l’engagement des EtatsUnis dans la Première Guerre mondiale (1917) et le retrait des forces de l’OTAN du territoire français (1967).

Il s’agira, d’une part, d’identifier les intermédiaires qui ont permis la circulation de la littérature américaine en France au cours de cette période ; d’autre part, d’éclairer la diversité de leurs pratiques (création de fonds ou de corpus, traductions et publications, études universitaires ou critiques, adaptations textuelles ou audio-visuelles, enquêtes ou commentaires journalistiques ou autres) ainsi que les formes de capitalisation, sélection, distorsion, hybridation, censure, rejet ou subversion qui les accompagnent. On souhaiterait également faire apparaître les relations sociales, culturelles, économiques ou politiques que ces passeurs mettent en jeu ainsi que les perceptions et les images de la littérature américaine qu’ils ont construites pour le public français.

On pourra croiser les études littéraires (américanistes et comparées), l’histoire, la sociologie, les arts visuels pour approfondir la compréhension du travail de cette multitude d’acteurs – institutions, cercles, communautés, individus – qui permet la circulation transatlantique des textes vers un pays dont la capitale, Paris, est alors dotée d’un immense pouvoir de consécration. On s’attachera à mieux cerner le rôle ce ces acteurs, notamment celui des bibliothèques universitaires ou privées, des maisons d’édition et des collections, des librairies et des périodiques (telles les revues universitaires, relativement peu étudiées). Dans le même esprit, on mettra en lumière le rôle des intermédiaires individuels : traducteurs, préfaciers, mécènes, éditeurs (publishers), rédacteurs et éditorialistes, critiques, agents littéraires, diplomates, universitaires, journalistes et correspondants de périodiques américains à Paris, mais aussi scénaristes, dessinateurs, metteurs en scène et librettistes. Sans exclure les « passeurs » les plus célèbres (Soupault, Larbaud, Bazalgette, ou Coindreau), les propositions veilleront à révéler des intermédiaires méconnus et les réseaux/sociabilités dans lesquels ils s’insèrent.
Outre les personnes et institutions, nous proposons également d’étudier certains médias comme moyens de diffusion de la littérature américaine en France : arts visuels (en particulier la bande dessinée), cinéma, théâtre et radio. On pourra ainsi s’intéresser à l’adaptation de BD américaines par des magazines français dans le contexte politique et moral de l’Hexagone, ou à certaines adaptations cinématographiques emblématiques, comme Le Dernier tournant (1939) ou Pierrot le Fou (1965), ou encore au passage de la poésie et la littérature américaines à travers le médium radiophonique et ses formats privilégiés (lectures, causeries et entretiens). Enfin, on pourra envisager le phénomène de l’adaptation/appropriation/réinvention de certains codes de la littérature américaine – dont l’exemple le plus connu est sans doute J’irai cracher sur vos tombes (1946) de Vernon Sullivan (alias Boris Vian) – qui à défaut de transmettre un texte original véhiculent une certaine idée de la littérature américaine.

Nous encourageons des contributions d’une durée de 25 minutes en anglais et en français dans les champs de la littérature et de la littérature comparée, de l’histoire du livre et de la culture matérielle, de la sociologie, des arts, du théâtre et du cinéma.

Two-day symposium : "American Literature in France 1917-1967: the Role of Cultural Intermediaries and Mediators"

(Keynote Speakers : Laurent Jeanpierre and Dominique Jeannerod)

Please submit a 300-word abstract of the presentation (for a 25-minute presentation) with a short bio-bibliography note on the conference website: http://passeurs2019.sciencesconf.org/

This two-day interdisciplinary symposium will look at how American literature was taken up into French culture over a fifty-year period bounded by two defining moments in French-US relations: 1917, when the US entered World War I, and 1967, when NATO troops withdrew from French soil.

The aim is, first, to identify people and institutions in France that acted as intermediaries and mediators for US literature over this period. The project will examine the range of their activities, such as setting up collections and corpora, and producing translations and publications, academic and critical studies, textual and audio-visual adaptations, as well as press surveys and reviews. The idea is also to look at the forms these various practices took—such as capitalization, selection, distortion, hybridization, censorship, rejection, or subversion. We will also seek to bring out the social, cultural, economic, and political relationships brought into play by these mediators, as well the images and perceptions of US literature they devised for the French public.

This symposium brings together scholars from a range of disciplines (including literary studies, history, sociology, and visual studies) to explore the work of the many mediators and intermediaries (institutions, circles, communities, and individuals) helping texts to flow across the Atlantic to a country whose capital, Paris, was crucial in winning consecration for authors and texts (Casanova, La République mondiale des lettres, 1999) and hence in the distribution and transfer of literary capital. Our purpose is to better understand the role played by these intermediaries, especially university and private libraries, publishing houses and collections, bookshops and periodicals, including academic journals whose role has tended to be overlooked. We also want to highlight the mediating agency of translators, preface writers, patrons, publishers, editors and editorialists, critics, literary agents, diplomats, academics, and US journalists and press correspondents in Paris, as well as writers, cartoonists, directors and librettists. While interested in the role played by consecrated mediators—such as Soupault, Larbaud, Bazalgette, and Coindreau—we also invite contributions on lesser-known figures, and how they related to larger networks and social circles.

In addition to individuals and institutions, we intend to examine how such media as the visual arts—especially comics—cinema, theatre, and radio helped bring American literature to the attention of the French. Topics include but are not limited to the French magazine adaptations of American comics to the political and moral context of the time; film adaptations such as Le Dernier tournant (1939) or Pierrot le Fou (1965); and the role of radio programs in introducing American literature and poetry. Another intriguing example is the adaptation/appropriation/reinvention of certain American literary codes, the best known example of which is probably J'irai cracher sur vos tombes (1946) by Vernon Sullivan (aka Boris Vian).

We encourage 25-minute contributions in English and French in the fields of literary studies, the history of books and material culture, sociology, arts, theatre, and film.

Select bibliography:

Boschetti, Anna (dir.), L'Espace culturel transnational. Paris : Nouveau Monde Editions, 2010.

Brooker, Peter, Thacker, Andrew (dir.), The Oxford Critical and Cultural History of Modernist Magazines. II. North America 1894-1960, Oxford, Oxford University Press, 2009-2013.

Casanova, Pascale, La République mondiale des lettres, Paris, Seuil, 1999. ; The World Republic of Letters, translated by Malcolm DeBevoise, Cambridge MA, Harvard University Press, 2005.

Tournès, Ludovic, L’argent de l’influence. Les fondations américaines et leurs réseaux européens, Paris, Autrement, 2010.

Mis à jour le 22 mai 2018